top of page
Meitner MA3

Meitner MA3

10 950,00 €Prix

 

 

 

 

Le MA3 est un appareil en apparence très simple, sobre, qui ne laisse franchement rien présager de son orientation haut de gamme. Cela ne l'empêche pas d'être particulièrement soigné, exposant un discret châssis en aluminium noir brossé, avec une épaisse façade en aluminium anodisé. Cette dernière mise sur une épure presque totale, avec un discret petit écran monochrome tout en longueur et une molette de volume multifonction. Bien sûr, une télécommande est livrée avec.

 

Cette discrétion de façade n'empêche pas le MA3 d'être un joli bébé, puisqu'il mesure pas moins de 435 x 400 x 92 mm pour un poids de 7,43 kg.

 

 

À l'arrière, le MA3 affiche une certaine simplicité, sans manque vraiment criant (HDMI peut-être). En plus de son entrée Ethernet (et d'une puce WiFi), le MA3 est équipé d'une prise optique, d'une prise coaxiale RCA, d'une entrée USB-B, d'un port USB-A (branchement d'une clé USB ou d'un disque) et même d'une prise AES/EBU en XLR. En sortie Ligne, nous retrouvons une paire de RCA et une paire de XLR 3 broches. 

 

Streamer en héritage, conversion familiale

La fonction de streamer est ici directement dérivée d'un modèle très haut de gamme, l'EMM Labs NS1. L'appareil intègre ainsi une gestion des fichiers NAS et une compatibilité avec les protocoles UPnP/DLNA et Roon Ready (et fonction Roon Endpoint). Le MA3 peut ainsi prendre en charge assez facilement tous les services de streaming comme Deezer, Qobuz, Tidal, Spotify, etc…

 

Le Meitner peut également se piloter directement depuis une application pour smartphone baptisée mConnect.

 

Sur la partie purement technique, Meitner propose une bonne petite dose de son expérience en la matière. Pour commencer, la conversion est assurée par une structure Dual-DAC de convertisseurs MDAC2, des modèles 1 bit propriétaires dits "16xDSD", tout en composants discrets. Ces DAC sont associés à un traitement numérique maison, avec l'emploi de DSP MDAT2 de la marque EMM Labs. Celui-ci permet notamment d'upsampler les fichiers DSD et PCM (modulation delta-sigma) jusqu'en DSD1024, avant conversion. Le fonctionnement de ce couple est donc globalement le même que celui d'un DAC Delta-sigma (de type 1 bit) moderne, mais avec une certaine optimisation de l'ensemble.

 

Le constructeur mise également sur un contrôleur de volume VControl, qui selon les dires de la marque a pour objectif de "maintenir le signal d'entrée sans re-quantification, permettant une transparence complète peu importe le volume". À noter que s'il y a bien un réglage de volume, il n'y a pas à proprement parler d'étage de gain, seulement une atténuation.

 

Enfin, la marque insiste sur la travail effectué sur son interface d'entrée, notamment le couple horloge MCLK2 (développée par EMM Labs) et MFAST, présenté comme un circuit de réduction du jitter.

Article Similaire

bottom of page